Rubrique¬
Digital
Date de publication¬
08 Avr. 2021
Rédaction¬
Anne-Laure Joubaire
08 Avr. 2021

Référencement : vous risquez de perdre des places sur Google.

Par Anne-Laure Joubaire

Temps de lecture : 1’’30

Le référencement ou classement de votre site sur les moteurs de recherche est loin d’être le fruit du hasard. La prochaine mise à jour de l’algorithme Google, qui aura lieu en mai risque de faire perdre aux sites non optimisés un certain nombre de places sur les pages de recherche.

Selon les nouvelles règles de Google, votre site obtiendra un bon score s’il se focalise sur les éléments centraux suivants : 

- Une vitesse de chargement des pages située en deçà de 2,5 secondes

- Un premier contenu qui apparait pour l’utilisateur en deçà de 2 secondes 

- Une page visuellement stable en deçà de 0,1 secondes 

- Un site interactif (donc utilisable) en deçà de 100 millisecondes

- Une expérience utilisateur (UX) optimisée sur mobile

- Une page sécurisée

Legmark, firme britannique spécialisée dans la communication BtoB a mené une enquête pour mesurer la conformité des sites des 200 plus grands cabinets d’avocats du Royaume-Uni aux nouvelles exigences de Google. Les résultats sont alarmants :  près de 2/3 des sites avaient un taux de conformité inférieur à 50% et seuls 4 cabinets majeurs sont parvenus à chiffrer au-delà de 50% (Ashurst, Slaughter and May, Clyde & Co, Bird & Bird). 

“Si vous ne vous conformez pas aux dernières recommandations publiées par Google, vous en sentirez les conséquences. Les pages qui ne sont pas optimisées en termes de vitesse de chargement pourraient retomber très loin dans les pages de recherche, ce qui entrainerait une baisse de visite du site et des prospects en conséquence » (Sam Borrett, directeur de Legmark, Legal Futures)

Par ailleurs, selon ce même rapport, des pages plus lentes conduisent à un taux de rebond important et à moins de temps passé sur le site, ce qui affecte l’expérience utilisateur mesurée par Google et peut faire fuir de potentiels clients. 

Selon Digital effectiveness in the legal sector , une autre étude menée par la compagnie Hitsearch, les plus grandes firmes britanniques sont aussi les plus en retard en ce qui concerne l’efficacité de leur site, ce qui est paradoxal quand on pense au montant de leur budget communication. Ainsi seuls 6% des sites des 50 plus gros cabinets d’avocats du Royaume-Uni arrivent à une note supérieure à 7/10 en ce qui concerne la vitesse de chargement de leur site. Près d’un quart des sites ont même reçu une note inférieure à 3/10, ce qui pour les auteurs du rapport implique « un focus trop important sur le design et le branding au détriment de l’expérience utilisateur »

Selon le directeur de Hitsearch, Andy Donaldson, ces mauvais résultats tiennent à la manière de considérer les sites comme des éléments statiques et immuables. Les grands cabinets auraient également tendance à se reposer sur leurs lauriers et à attendre le client tandis que les petits doivent se battre pour exister et investissent donc beaucoup plus dans leur présence numérique. 

Quelques actions correctrices simples peuvent être mises en place par des professionnels pour optimiser naturellement le classement de votre site. Il serait dommage de passer à côté de l’opportunité. 

wilo
Rechercher
Informations