Rubrique¬
Digital
Date de publication¬
30 Nov. 2021
Rédaction¬
Anne-Laure Joubaire
30 Nov. 2021

Pourquoi votre site vous fait perdre des clients

Par Anne-Laure Joubaire

Temps de lecture : 2"

En tant que vitrine de votre savoir-faire, votre site internet fait partie intégrante de votre marque. La crise a démontré à ceux qui n’en étaient pas encore convaincus la nécessité d’être présents sur le web. Reflet de votre activité, votre site doit évoluer en même temps que vous afin de continuer à attirer des prospects. 

Les clients se forgent un avis sur vous via votre site

Lorsque l’on visite les sites de certains cabinets d’avocats, huissiers, notaires ou experts-comptables, l’on se rend compte de deux choses : ils n’ont pas évolué depuis leur création et ne sont pas faciles à naviguer. Or comme tous ceux qui baignent dans le numérique depuis des décennies, vos clients sont habitués à un certain niveau d’exigence : il faut que la réponse soit facile à trouver et la navigation agréable. Si 50% du choix d’un professionnel se fait par le bouche à oreille, une grande proportion le trouve via internet. Au-delà des avis laissés sur votre fiche Google My Business, la perception du client va être influencée par les articles trouvés sur votre structure, les critiques laissées sur Glassdoor mais également par la visite de votre site. 

Si la page d’accueil met plusieurs secondes à se charger, que le menu de navigation n’est pas clair, que les derniers articles du blog datent d’il y a 3 ans, cela laissera une sensation désagréable qui ne sera pas forcément rattrapée par vos bons classements dans Décideurs. Si le client a le choix entre vous et un concurrent qui possède un site réactif et mis à jour, cela peut peser dans la balance lors du choix final. 

Les plus grosses structures n’ont pas forcément les meilleurs sites

Contrairement à ce que l’on pourrait penser apriori, plus gros budget ne signifie pas meilleur site. Selon le rapport Digital Effectiveness in the Legal Sector de l’agence Hit Search Limited, aucun cabinet du top 10 britannique ne fait partie des 10 sites internet les plus performants. Trois des meilleurs sites de cabinets d’avocats britanniques sont ceux des firmes Gowling WLG, Trowers & Hamlins, Burges Salmon.  La plupart des sites des grands cabinets sont situés dans la partie basse du classement, la seule exception étant le site de Slaughter & May qui se hisse à la 15ème place. Ce sont en effet des structures anciennes qui ont une réputation solide et comptent principalement sur leur importance dans le marché pour attirer des clients. Toutefois il semble dangereux de se reposer uniquement sur le passé pour construire le futur. Le développement de nouveaux modèles de cabinets, 100% digitaux ou la concurrence accrue des Legal Tech qui attirent les nouvelles générations vont accroître la nécessité d’innover.

Des sites lents et peu accessibles 

Les autres conclusions du rapport sont tout aussi accablantes :

- La vitesse des sites est loin d’être optimale ce qui peut faire perdre des potentiels clients mais aussi fait baisser le référencement des sites sur les moteurs de recherche. Seuls 6% des sites examinés obtiennent une note égale ou supérieure à 7/10 dans ce domaine, et près d’un quart des sites obtiennent moins de 3/10 sur ce critère

- Beaucoup de sites ne prennent pas en compte l’accessibilité, ce qui est problématique pour l’accès des personnes mal-voyantes et aveugles à l’information

- Si beaucoup de sites font des efforts pour être « SEO-friendly » et optimiser leur référencement, ils sont encore loin d’avoir activé tous les leviers d’optimisation : « les plus gros cabinets n’investissent pas assez dans le référencement naturel et n’adoptent que trop lentement les bonnes pratiques dans ce domaine, comme la vidéo par exemple » (Legal Futures)

- Les 50 plus gros cabinets ont optimisé leur page d’accueil pour la navigation mais pas forcément d’autres parties importantes du site comme les pages Services 

- Un tiers des sites des 50 plus gros cabinets n’indiquent pas de méthodes de contact sur la page d’accueil.

- 66% ne possèdent pas d’espaces client sur leur site, alors même que beaucoup de clients souhaitent disposer d’un espace client sur le site où ils peuvent retrouver les informations sur la facturation, l’avancée du dossier et où ils pourraient soumettre des documents de manière sécurisée. 

Certains sites n’ont pas bougé depuis 2015. Or, ce qui était à la mode en termes de design et d’interactivité en 2015 n’est plus du tout « in » en 2021. Un site est un organisme vivant qui doit être mis à jour très régulièrement pour répondre au plus près aux attentes de vos clients actuels et convertir des prospects. 

Digital
Attirer des clients grâce aux webinars

Temps de lecture : 2″ 2020 a été l’année des webinars (conférences en ligne) à tel point que ...

26 Jan. 2021 Par A-L. Joubaire et S. Janjar
Avocats
“Le crédit est aujourd’hui un véritable outil au service du développement.”

Temps de lecture : 3’30 Rencontre avec Alexia Tychyj, responsable des relations institutionnelles chez INTERFIMO. Partenaire financier des ...

15 Mar. 2021 Par Kevin Hoffschir
Métiers
3 articles incontournables de Dominic Jensen en 2014

Temps de lecture : 4′ Les contributions choisies concernent certains des enjeux auxquels sont confrontés les avocats lorsqu’ils doivent ...

12 Jan. 2015 Par Dominic Jensen
Métiers
9 conseils pour ouvrir son cabinet et réussir

Temps de lecture : 2″ Beaucoup de jeunes avocats et d’experts-comptables rêvent d’ouvrir leur propre cabinet, synonyme de ...

21 Mai. 2020 Par Anne-Laure Joubaire
wilo
Rechercher
Informations