Rubrique¬
Avis d'expert
Date de publication¬
24 Jui. 2022
Rédaction¬
Anne Marchand
24 Jui. 2022

Où en est-on du buzz autour du podcast ?

Par Anne Marchand

Temps de lecture : 3"

Parmi les outils de communication à disposition des cabinets d’avocats et autres professions règlementées, le podcast est un Média à part. Pédagogique et accessible, il peut se révéler très efficace pour travailler sa notoriété. À condition de bien savoir l’utiliser…

Sabri Meddouri, directeur conseil audio & vidéo de Prisma Media nous répond sur la place du podcast aujourd’hui.

Le podcast est-il toujours tendance ?

Le podcast est un média du temps long et la nouvelle conjoncture depuis 6 mois nous force tous à être plutôt court-termiste… Voilà pourquoi on en parle peut-être un peu moins. Mais il est aujourd’hui un outil très plébiscité, en voie de trouver sa juste place : un média de complémentarité avec ses atouts et ses limites.

Selon vous, quel est l’intérêt aujourd’hui pour les avocats, des notaires ou des experts-comptables de choisir le podcast pour s’exprimer ?

Les professions réglementées sont des professions avec un niveau d’expertise très élevé et des conditions d’exercice parfois complexes à appréhender : le format podcast est celui qui offre la plus large latitude pour décrypter, expliquer et partager son expertise. C’est un format pratique et accessible (également en termes de
coûts).

Dès lors, il peut être particulièrement efficace pour renforcer la légitimité d’un cabinet d’avocat sur des problématiques pointues. Le podcast « Code RH, ça vous concerne » de Fromont Briens, lancé en 2020, a permis à ce cabinet leader en droit social d’affirmer sa position avec le partage de l’expertise de ses avocats au grand public.

D’autre part, choisir le podcast dans sa stratégie de communication permet à ces professions de se construire sur le long terme un patrimoine enrichi d’actifs de marque qui survivront à l’éphémérité d’autres outils traditionnels.

Enfin le podcast c’est le média de l’intime, de l’attention et de la confiance véhiculée par la voix…autant d’atouts qui, bien maîtrisés, peuvent bénéficier à toute entité professionnelle.

Pouvez-vous nous éclairer sur les attendus et peut-être les risques de l’exercice ?

Ce que l’on peut attendre d’une profession réglementée qui prend la parole en utilisant le podcast c’est d’abord qu’elle joue le jeu à fond en adoptant les codes de cet univers : être capable de rendre accessible des discours parfois techniques, faire preuve de simplicité, de naturel et de proximité, transformer ses enjeux en histoires pour embarquer et intéresser ses auditeurs… Trouver le ou les bons incarnants est alors clé. Car ce n’est pas un exercice facile ! Il faut être suffisamment préparé mais ne pas l’être trop non plus : rien de pire que de lire ses fiches ! Savoir être synthétique et manier parfois la métaphore…toujours rester authentique.

Par ailleurs, en amont, il essentiel de se poser les bonnes questions. Pourquoi choisir de communiquer via un podcast plutôt qu’à l’écrit par exemple. Il ne s’agit pas de se dire simplement qu’on va « aussi faire son podcast » mais de se demander sur quel territoire d’expression on est légitime et si ce qu’on a à dire nécessite ou justifie
qu’on l’exprime à l’oral. Pour résumer : réfléchir à ses objectifs, identifier sa cible et ensuite trouver son concept.

Quels sont les avantages du podcast pour la communication sur la marque et les moyens de booster la visibilité des podcasts ?

Nous avons parlé de la pérennité des contenus et nous pouvons ajouter que les formats podcasts aident à optimiser le référencement SEO de votre marque autour de vos mots clés (google favorise désormais la remontée des contenus incluant de l’audio). L’audio permet aussi de se rapprocher de son audience et d’entrer en conversation intime avec elle.

Pour faire découvrir son podcast, il faut impérativement dédier un budget à un plan média en même temps qu’on finance la production du contenu. L’offre de podcasts est si pléthorique qu’il est indispensable de créer un maximum de chemins menant au contenu. Il faut aussi décliner ses contenus audios en formats annexes (photos,
vidéos, extraits sonores, etc.) pour faire rayonner le podcast sur les différents réseaux sociaux en s’y adaptant.

Enfin, lors du ciblage, il faut partir de sa « base fan » en capitalisant sur son own media…et penser ensuite à s’adosser à des médias affinitaires puissants (Harvard business review, Capital, par exemple).

Digital SEO - Référencement
Avocats, experts-comptables,… quelle stratégie de référencement ?

Temps de lecture : 4’00 Hors de la première, voire de la deuxième page Google, point de salut. ...

17 Avr. 2018 Par Anne-Laure Joubaire
Digital
CREER UN PODCAST : POURQUOI PAS VOUS ?

Temps de lecture : 3’’ Peu de secteurs échappent aujourd’hui à la vague des podcasts, ces émissions disponibles ...

16 Avr. 2019 Par Anne-Laure Joubaire
wilo
Rechercher
Informations